Accueil >> Blog >> Data : comment l’utiliser au mieux en entreprise ?

Data : comment l’utiliser au mieux en entreprise ?

Aujourd’hui, la data est partout. Et alors que les entreprises sont confrontées à un flux de donnée toujours plus important, certaines d’entre elles se retrouvent démunies… et ne savent plus faire un usage optimal de l’ensemble des données dont elles disposent. Comment tirer le meilleur parti de ses données, et prendre des décisions éclairées grâce à elles ? Le point avec Values Associates.

Il y a quelques années, la data était parfois encore ignorée de la majorité des entreprises. Aujourd’hui, plus personne ne remet désormais en question son caractère indispensable. Cependant, si de nombreuses success-stories confirment que la gigantesque valeur ajoutée des données, la plupart des organisations ont encore du mal à les intégrer dans leurs stratégies commerciales… et, inversement, à aligner leurs efforts en matière de données sur les besoins de l’entreprise.

Dans un célèbre livre de management paru en 1982 et intitulé « In Search of Excellence : Lessons from America’s Best Run Companies », l’écrivain Robert Waterman avait constaté que les entreprises américaines sont « riches en data mais pauvres en information ». Avec l’essor du Big Data et de la digitalisation, cette tendance n’a fait que s’accroître. Or, selon la Harvard Business Revue, la data doit être, aujourd’hui, la pierre angulaire de toute stratégie d’entreprise. « Lorsqu’elles sont correctement intégrées, les données peuvent accélérer de nombreuses stratégies d’entreprise, voire la plupart d’entre elles, en améliorant les processus et en donnant les moyens d’agir aux personnes nécessaires à leur mise en œuvre », indique ainsi la Harvard Business Revue.

Data : une mine d’or pour les entreprises

Le cabinet McKinsey estime, quant à lui, que les organisations appliquent souvent des approches basées sur les données de manière sporadique dans l’ensemble de l’organisation, laissant de la valeur sur la table et créant des inefficacités. Résultat ? De nombreux problèmes commerciaux sont encore résolus par des approches traditionnelles et prennent des mois ou des années à être résolus. Selon le cabinet de conseil, les entreprises devraient prendre globalement conscience de la valeur de leurs données au tournant de l’année 2025. Les organisations devraient alors être capables de prendre de meilleures décisions et d’automatiser les activités quotidiennes de base. « Les employés seront alors libres de se concentrer sur des domaines plus « humains », tels que l’innovation, la collaboration et la communication. La culture d’entreprise axée sur les données favorise en effet l’amélioration continue des performances », souligne McKinsey.

Appuyer ses décisions sur la data

Les données peuvent aider votre équipe à prendre de meilleures décisions dans tous les domaines de votre entreprise. De l’entreposage à la distribution, du marketing au service clientèle, et plus encore. Dans un article consacré au sujet, la NorthEastern University prend l’exemple de l’essor de Netflix grâce à un processus de décision systématiquement guidé par la data. En effet, l’entreprise a commencé comme une entreprise de partage de DVD par courrier. Et sur la base d’une décision fondée sur les données, elle s’est développée vers le streaming sur Internet… devenant ainsi l’une des entreprises les plus prospères aujourd’hui. « Sans données, Netflix n’aurait pas eu la base nécessaire pour prendre une décision d’une telle ampleur et d’un tel impact. En outre, sans cette décision, l’entreprise n’aurait pas prospéré au rythme et dans la direction qu’elle a connus », développe ainsi cet article.

Faire de la data une source de bien-être pour ses équipes

Les bienfaits de la data pour l’évolution des entreprises ne sont plus à démontrer. Mais un bon usage de la data peut également considérablement améliorer le quotidien de travail des équipes. Selon la Harvard Business Revue, un bon usage des données permet de rendre les équipes plus heureuses. « Si l’idée d’acquérir de nouvelles compétences pour mieux traiter les données est présentée de manière abstraite, peu d’employés seront suffisamment enthousiastes pour persévérer et réorganiser leur travail.  Mais si les objectifs immédiats leur profitent directement – en leur faisant gagner du temps, en leur évitant de retravailler ou en leur permettant d’obtenir des informations dont ils ont fréquemment besoin – alors une corvée devient un choix », explique ainsi le magazine.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !