Accueil >> Blog >> Transition digitale : comment créer de la valeur ?

Transition digitale : comment créer de la valeur ?

La transition digitale n’est pas un processus nouveau. Depuis les années 90, les entreprises tirent parti du numérique pour accompagner leur croissance comme leur productivité. Mais la pandémie, en ayant agi comme un accélérateur de transition digitale, a permis à certaines entreprises de créer toujours plus de valeur grâce à la transition digitale. Le point avec Values Associates.

Transition digitale : innover en liberté

Le contexte économique et social morose que nous traversons peut sembler incompatible avec l’innovation. Et pourtant. « S’il est un moment où les entreprises doivent vraiment s’engager dans la transformation numérique, c’est bien celui-ci », estime le magazine Forbes. « Survivre aux conditions économiques les plus difficiles depuis la Grande Dépression, et prospérer une fois la pandémie atténuée, exige une réflexion souple et imaginative… Tout comme la capacité de gérer le processus d’innovation ». Ce raisonnement peu sembler contre-productif, tant les postes d’investissement liés au développement sont fragilisés quand les temps sont incertains. Mais les temps d’incertitudes ne sont-ils pas ceux qui génèrent le plus d’opportunités ?

Le raisonnement du magazine américain s’appuie sur une étude menée par Deloitte sur les tendances de la digitalisation. Selon cette dernière, les entreprises qui créent de la valeur grâce à leur transition digitale ont plusieurs choses en commun. Les principaux facteurs de réussite sont le fait d’avoir des dirigeants qui ont articulé une histoire de changement claire pour leurs équipes… Et qui ont utilisé une large gamme d’outils numériques, notamment basés sur le cloud, l’architecture de données, l’IoT et l’apprentissage automatique avancé.

Digitalisation : les success stories

De nombreux exemples récents de digitalisations réussies au sein d’entreprises connues du grand public montrent l’utilité de cette dernière. Chipotle, par exemple. Alors que la chaîne de restaurant était moribonde, son CEO s’est engagé dans une ambitieuse campagne de transition digitale. Un an et demi plus tard, l’action de Chipotle avait quasiment triplé. Autre exemple aussi parlant qu’actuel : Ikea. Alors que la pandémie a porté un coup dur au géant suédois, qui avait fermé 75% de ses points de vente pendant plus de sept semaines, IKEA a su tirer son épingle du jeu grâce à la digitalisation. Comment ? En accélérant une stratégie pensée de longue date, reposant sur une expérience d’achat 100% en ligne. L’ensemble de la chaîne d’approvisionnement a également été modernisé, remanié et optimisé, grâce aux données et à une perspective utilisateur centrée sur le client.

Dernier exemple, danois celui-ci : Lego. En multipliant les initiatives mêlant digitalisation et personnalisation (le lego digital designer, pour dessiner ses propres constructions, en est le meilleur exemple), Lego a renouvellé son approche de la digitalisation. Ce faisant, elle a réussi à conquérir de nouveaux marchés – grâce, notamment, à la gamme « lego serious play », destinée à un public B2B.

Transition digitale : l’inversion, un nouveau paradigme.

Selon la Harvard Business Revue, la digitalisation change la donne pour les entreprises, car elle les pousse à créer de la valeur en s’appuyant non plus sur ses ressources internes, mais sur des partenaires externes. « La transformation numérique à forte valeur ajoutée provient de l’inversion de l’entreprise, c’est-à-dire du passage de la valeur que l’entreprise seule crée à la valeur qu’elle contribue à orchestrer », explique ainsi la prestigieuse revue. L’un des meilleurs exemples pour illustrer ce changement de paradigme est Facebook, qui a su créer un empire digital… sans créer aucun contenu. « Cultiver une plateforme performante signifie fournir les outils et le marché pour aider les partenaires à se développer. En revanche, les entreprises en place utilisent généralement la transformation numérique pour améliorer l’efficacité de leurs opérations actuelles », précise encore la Harvard Business Revue.

Bonne transition pour nous 😊 : si vous vous interrogez sur les meilleures pistes vous permettant d’adopter avec succès le virage de la transition digitale, notamment sur vos enjeux d’audit interne, de contrôle interne et de compliance, n’hésitez pas à nous contacter !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Restons en contact! Recevez nos dernières actualités et des éclairages sur les applications métiers personnalisées