Accueil >> Blog >> Digitalisation de la GRC : les tendances pour 2022

Digitalisation de la GRC : les tendances pour 2022

La pandémie a contraint le secteur de la GRC à prendre le virage de la digitalisation. Et certaines tendances sont amenées à s’inscrire dans la durée en 2022… pour devenir une nouvelle normalité. Découvrez quelques grandes tendances pour l’année

Des investissements toujours plus massifs dans la transition digitale

Au cours des dernières années, l’inflation normative a contraint les entreprises à faire de la GRC une priorité. Pour faire face à cette dernière, la digitalisation se révèle être une alliée précieuse. Charte éthique, planification des campagnes de contrôle, questionnaires d’évaluation… Autant de process pouvant être considérablement allégés grâce à l’adoption et la mise en oeuvre d’une approche plus digitalisée. Cette dernière permet d’avoir par exemple une vision à 360° sur l’ensemble des travaux à mener et des résultats obtenus, … tout en garantissant une sécurité optimale des données.

Digitalisation de la GRC : priorité à la continuité des opérations

L’année 2022 sera cruciale pour les entreprises qui orienteront leur stratégie sur la continuité des opérations. « Les dirigeants vont – et doivent – continuer à donner la priorité à la continuité des activités, à la gestion et à l’atténuation des risques. Et ce en particulier à la lumière de l’évolution rapide des marchés et des incertitudes qui subsistent. Les entreprises ne peuvent pas se permettre de remettre à plus tard la gestion des risques pour la résilience et la continuité », indique ainsi Forbes. Pour ce faire, les fonctions du risques ont à faire des choix. Et s’interroger sur la manière – et le montant – à investir dans la mise en place de systèmes et de processus robustes capables de résister aux perturbations futures.

L’essor des solutions intégrées

Selon le cabinet de conseil PWC, près des deux tiers des compliance officers (64 %) interrogés dans le cadre d’une étude sur la digitalisation de la GRC ont constaté que les initiatives de digitalisation ont eu un impact.. encore plus positif que prévu. Le cabinet de conseil recommande ainsi l’usage de solutions intégrées à toutes les entreprises… Quel que soit la taille de leur flux de données.

« Il est crucial de concevoir des solutions entièrement intégrées pour des chaînes de processus entières. Les grandes banques, en particulier, sont plus avancées en termes de chaînes de processus et travaillent sur des projets de mise en œuvre spécifiques. Elles utilisent peut-être encore des solutions rapides dans certains cas, mais cela ne s’arrête pas là », indique PWC. Pour une digitalisation optimale de leurs process de GRC, les organisations se doivent donc d’adopter un logiciel de GRC taillé sur mesure pour répondre à leurs besoins spécifiques.

L’automatisation en majesté

L’automatisation robotisée des processus s’avère extrêmement utile pour automatiser les processus GRC. Des investissements massifs sont donc à prévoir dans l’automatisation en 2022. La mise en conformité avec certaines normes oblige les entreprises à présenter des preuves aux auditeurs et aux régulateurs pour démontrer l’efficacité de leurs contrôles.

Pour permettre aux équipes de se concentrer sur leur coeur de métier sans s’épuiser en accomplissant des tâches répétitives à faible plus-values, l’adoption d’un logiciel de GRC s’avère, une fois encore, indispensable. « Les entreprises vont continuer à mettre en œuvre et à s’appuyer sur l’automatisation des processus robotiques (RPA) – une technologie logicielle qui automatise les tâches et les processus basés sur des règles – y compris ceux associés à la GRC. (…) Il s’agit souvent d’une pratique fastidieuse de collecte et de coordination de ces preuves. Mais l’utilisation de l’automatisation offre d’énormes avantages pour gagner du temps et maintenir la conformité plus facilement », conclut ainsi Forbes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !