Accueil >> Blog >> Comment faire converger gestion des risques et création de valeur ?

Comment faire converger gestion des risques et création de valeur ?

Crise financière de 2008, pandémie de Covid-19… Ces dernières années, les entreprises ont éprouvé l’intérêt d’une politique efficiente en matière de gestion des risques. Or, de la gestion des risques à la création de valeur, il n’y a qu’un pas.

En entreprise, le risque est protéïforme. incertitudes financières, responsabilités juridiques, enjeux technologiques, erreurs de management stratégique, accidents, catastrophes naturelles… Le spectre des risques est en réalité exponentiel. Ces risques et ces menaces sont les précurseurs de situations de crise, avec des contextes par nature très différents. Certains risques sont universels et constituent une menace pour chaque entreprise. D’autres, au contraire, dépendent de la nature de l’activité ou du secteur d’activité, de la gouvernance et des modes d’organisation.

Connaître les risques financiers

Naturellement, la pandémie n’a fait qu’accroître la nécessité d’une politique de gestion des risques optimale. Pour les besoins d’une étude parue en 2021 et portant sur les risques financiers encourus par les dirigeants d’entreprise, le groupe Mazars a interrogé un échantillon de 200 dirigeants d’ETI françaises afin d’explorer leurs pratiques en matière de gestion des risques. Il en ressort que pour la majorité des dirigeants interrogés, les activités de management des risques ont un impact positif sur la croissance externe (76% des répondants)… comme sur le développement international (52% des répondants). « À l’égard des risques financiers, les dirigeants d’ETI témoignent d’un intérêt croissant et d’une vision positive, reconnaissant l’impact bénéfique d’une politique de qualité sur le développement de leur entreprise », indique le groupe Mazars dans les conclusions de cette étude.

La gestion des risques pour créer de la valeur

Pour les profanes, la gestion des risques ne sert qu’à éviter les aléas majeurs secouant la vie d’une entreprise… et ne crée pas intrinsèquement de valeur. Pourtant, la gestion des risques peut améliorer la fidélisation des clients, accroître la résilience opérationnelle, ou encore identifier et exploiter de nouvelles opportunités commerciales. Et ainsi, améliorer la rentabilité globale. Dès 2017, Deloitte soulignait dans une étude que près de neuf entreprises sur dix admettaient la nécessité de voir la gestion des risques se concentrer sur la création de valeur. « Les entreprises dont les philosophies et les programmes de gestion des risques sont axés sur la création de valeur citent différents domaines où leurs actions procurent des avantages notables. Celui qui revient le plus souvent dans les réponses est la fidélisation des clients », indique ainsi Deloitte.

Car depuis quelques années, la gestion des risques n’est plus considérée comme un simple processus… mais comme la culture et les capacités qui peuvent aider une organisation à survivre et à prospérer. « L’accent n’est plus seulement mis sur l’identification des risques liés à l’exécution de la stratégie. Elle s’étend à l’évaluation de l’alignement de la stratégie sur la mission. Mais également sur la vision et les valeurs fondamentales de l’organisation, ainsi qu’à l’évaluation des risques résultant de la stratégie choisie », souligne ainsi le magazine Forbes.

😊 Vous voulez en savoir plus sur la digitalisation de la gestion des risques? Vous souhaitez nous contacter?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !