Accueil >> Blog >> Télétravail : comment mener un audit en remote ?

Télétravail : comment mener un audit en remote ?

La pandémie a profondément chamboulé les habitudes des entreprises… sans épargner les fonctions du risque. En effet, plus l’incertitude liée à l’environnement des affaires est grande, plus la profession est confrontée à des défis importants pour mener à bien ses différentes fonctions. Quelques pistes pour mener un audit en remote en capitalisant sur les bonnes pratiques du marché.

Pendant la pandémie de COVID-19, les entreprises, les chaînes d’approvisionnement, les régulateurs et le public ont tous rapidement appris à travailler à distance… Et à tirer parti de la digitalisation en utilisant les nouvelles technologies. De la même façon, les fonctions du risque ont été impactées très directement. Elles ont donc dû trouver de nouveaux moyens de fournir leurs services. Contraint de mener des audits en remote, le secteur a dû s’adapter à certaines pratiques digitales. Certaines d’entre elles sont appelées à devenir une nouvelle normalité.

De la méthode agile au management du risque : les conseils de Deloitte pour un audit en remote

Utiliser le cloud, qui offre un espace de travail virtuel à des collègues du monde entier. Avoir recours à la méthode agile, qui privilégie les personnes par rapport aux processus, en mettant l’accent sur la planification itérative et la livraison incrémentielle du travail. Mais surtout, exploiter les analyses et les évaluations des risques numériques. Tels sont les conseils de Deloitte pour mener à bien des audits dans un contexte troublé. « Pour cela, il est essentiel d’avoir une culture dans laquelle la compréhension des activités les plus importantes est prise en compte dans l’établissement quotidien des priorités. De plus, les analyseurs, les résultats et les visualisations analytiques, combinés à des tableaux de bord automatisés et intelligents de gestion de projet, peuvent contribuer à rendre ce défi facile à relever », relève le cabinet de conseil. L’allié idéal ? Un logiciel dédié à la GRC, afin de tirer le meilleur parti de la digitalisation.

Les conseils de KPMG : optimiser l’usage des outils digitaux disponibles

Planifier, préparer, éxécuter, rapporter. Selon une note du cabinet de conseil KPMG, les process d’un audit en remote sont… sensiblement les mêmes que les process d’un audit dans les locaux d’une. entreprise. « Avant tout, votre planification annuelle de l’audit interne doit être revue à la lumière des circonstances actuelles. Il pourrait y avoir un besoin accru d’activités de conseil, par exemple en matière de gestion de la continuité des activités ou de gestion de crise. L’épidémie de COVID-19 a bouleversé l’ensemble des opérations commerciales, les processus ont été adaptés à cette nouvelle situation et de nouveaux risques sont apparus dans le paysage des risques des organisations », prévient toutefois le cabinet de conseil.

Un logiciel dédié pour mener un audit en remote

KPMG recommande également de porter une attention toute particulière à la sécurité des données… Mais également de ne pas noyer les entreprises sous une masse d’information ingérable. « Les entreprises étant déjà en difficulté, il convient de se concentrer sur les risques clés plutôt que de les surcharger de constatations à moindre risque. En outre, l’équipe d’audit interne doit reconnaître que la capacité du management à remédier à ces problèmes à court terme est potentiellement limitée », conclut ainsi le cabinet de conseil.

Comment tirer le meilleur parti du digital pour mener un audit en remote ? La solution réside notamment dans l’adoption d’un logiciel de GRC présentant non seulement toutes les meilleures garanties en termes de sécurité et en étant personnalisé afin de s’adapter à vos pratiques et à votre contexte. … La clé pour vous permettre de gagner un temps crucial en automatisant un grand nombre de process. Pour nous parler de vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Restons en contact! Recevez nos dernières actualités et des éclairages sur les applications métiers personnalisées