Sélectionner une page
Accueil >> Blog >> La dataviz à l’heure de la data-démocratisation

La dataviz à l’heure de la data-démocratisation

Alors que la datavisualisation ne cesse de gagner en visibilité, elle s’est affirmée comme un outil citoyen… Et non plus comme un simple gadget voué à la communication. Et son essor profite à un concept nouveau : la data-démocratisation. De quoi s’agit-il ? 

Qu’est-ce que la data-démocratisation ? 

Aujourd’hui, la datavisualisation est partout. Dans les médias, où elle permet de faire comprendre des faits complexes en quelques millisecondes. Dans les entreprises, où elle permet de mettre en place des stratégies efficientes en faisant parler les données… Mais également dans la vie publique. Son intérêt citoyen a été démontré au cours de la crise sanitaire – grâce à des initiatives telles que Covid Tracker, par exemple. 

La démocratisation de la dataviz va de pair avec la démocratisation des données. Ainsi, le site Data-Led Academy définit la démocratisation des données – ou data-démocratisation – comme étant « un processus continu qui consiste à permettre à tous les membres d’une organisation, quel que soit leur savoir-faire technique, de travailler confortablement avec des données, de se sentir à l’aise pour en parler et, par conséquent, de prendre des décisions fondées sur les données et de créer des expériences client alimentées par ces dernières”.

Pourquoi la data-démocratisation va-t-elle de pair avec la datavisualisation ? 

A mesure que la masse de données à traiter pour les entreprises ou les institutions se densifie, il devient essentiel d’utiliser des outils de visualisation pour analyser cette quantité massive d’informations. Sans une visualisation efficace des données, les milliards de lignes de données produites chaque jour ne permettent pas de déduire, comprendre et analyser des informations importantes. Les décisions fondées sur les données ne peuvent être envisagées avec succès que grâce aux technologies de visualisation des données… Indispensables pour prendre des décisions éclairées. 

Toutefois, la data-démocratisation se heurte à de nombreuses barrières. La première d’entre elles est le manque de connaissances général non seulement vis-à-vis de la datavisualisation mais aussi de façon générale en matière de développement informatique. Ce problème peut toutefois être résolu grâce aux solutions de No Code, permettant à des personnes ne maîtrisant pas l’informatique de créer des applications ou des sites internet. 

Un impact positif global

L’enjeu de la data-démocratisation est de taille pour les entreprises. Et la datavisualisation leur offre un concours précieux.  Il y a presque 10 ans, une étude réalisée par Coleman Parkes annonçait que « 91 % des entreprises européennes se sentaient menacées par la surcharge informationnelle ». Près de dix ans plus tard, l’essor du Big Data a fait de cette menace une réalité pour les entreprises. La datavisualisation leur permet aujourd’hui de répondre à un volume de données toujours plus important. Mais également de créer des systèmes d’analyse adaptés aux besoins de l’entreprise, comprendre les données récoltées… Et ainsi, gagner un temps précieux. 

Mais l’impact positif de la data-démocratisation ne se limite pas aux entreprises qui décident d’en faire usage. La data-démocratisation a également un impact sur la démocratie elle-même. Elle permet en effet aux citoyens d’avoir un meilleur accès à une information fiable et neutre. “Si les mauvais graphiques ne sont pas rares, le potentiel des bons graphiques à contribuer à un changement positif est bien plus grand”, indiquaient ainsi deux chercheurs indiens dans un article publié en 2021 dans la revue Science, et portant sur la démocratisation de la datavisualisation. “L’utilisation éthique et responsable de la visualisation de données peut améliorer la manière de faire la politique afin d’aider les électeurs, les politiciens et, en fin de compte, la démocratie elle-même”, concluaient-ils. 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Restons en contact! Recevez nos dernières actualités et des éclairages sur les applications métiers personnalisées