Sélectionner une page
Accueil >> Blog >> Comment la datavisualisation magnifie les applications métier

Comment la datavisualisation magnifie les applications métier

On connaît l’utilité de la datavisualisation dans les médias, dans la prise de décision pour toutes les entreprises – y compris les PME – et dans toutes les aires d’activité où les données sont un enjeu majeur.

Mais comment la datavisualisation peut-elle s’intégrer dans des applications métier, et magnifier la performance de l’entreprise ou de l’institution y ayant recours ? Le point avec les éléments de réponse de Yann Soudy, Associé au sein de Values Associates. 

Qu’est-ce qu’une appli métier ?

Une application métier est un outil au service du quotidien professionnel des collaborateurs d’entreprises et d’organisations. Cet outil leur permet de faciliter la gestion de leurs activités en automatisant un certain nombre de tâches. Il permet également de digitaliser des processus complexes… et d’optimiser le flux de données inhérent à chaque structure. Une application métier personnalisée et contextualisée pour répondre spécifiquement aux besoins d’une activité permet ainsi de gagner un temps précieux et de gagner en performance. En effet, elle évite à chaque collaborateur de s’éparpiller, avec plusieurs outils informatiques, pas toujours adaptés d’ailleurs et de données pas toujours à jours. Elle permet à chacun de se focaliser sur son cœur d’activité.

Comment la dataviz peut s’intégrer dans des applications métier ?

La datavisualisation n’est pas spontanément intégrée dans la plupart des applications métier. Et pour cause : la plupart de leurs concepteurs ne connaissent pas les possibilités infinies de cette dernière… Ainsi, pour Yann, la datavisualisation doit être intégrée dans une application de la manière la plus naturelle possible. “Il ne faut pas que ce soit un cheveu sur la soupe. Au sein d’un même écran, avoir des choses concrètes, terre à terre, très opérationnelles et une vision macro, avec des moyens de navigation de l’un à l’autre”, Cette intégration naturelle parmi les autres fonctionnalités d’une application client permet  à la fois d’avoir une vision d’ensemble… et d’avoir toutes les données et les fonctionnalités nécessaires à la performance de chacun dans ses activités professionnelles. Il ne faut donc pas que la datavisualisation soit un gadget.

Pourquoi intégrer de la datavisualisation ? 

Si la datavisualisation est utilisée seule, et si son utilisation n’est pas pérenne, elle restera, hélas, un gadget. Certaines entreprises et institutions n’ont recours à la dataviz que pour des analyses ponctuelles, sans suivi. En plus d’être un coup d’épée dans l’eau, cette manière de procéder est… dangereuse. La datavisualisation est un allié au long cours. 

Introduire de la datavisualisation dans un outil opérationnel du quotidien n’est pas anodin : cela va aider l’organisation et ses collaborateurs à accompagner et contribuer à l’évolutivité des données, et en retirer la « substantifique moelle ». Comme la datavisualisation utilise beaucoup de données et d’historiques, certains acteurs font de la datavisualisation “à usage unique”,  sans la mettre à jour. Cela permet d’obtenir une photographie d’un instant T, mais ne permet pas d’avoir une vision globale sur les données… Et leurs potentialités. C’est pourquoi il est important d’ajouter du temps réel et donc de l’opérationnel et du collaboratif dans les datavisualisations, en en faisant une part intégrante des applications métier utilisées au quotidien. 

La datavisualisation, pour une application métier intuitive

La datavisualisation est souvent associée à du reporting – et uniquement à du reporting. Mais il est dommage de limiter la datavisualisation à la Business Intelligence – car c’est risquer de se limiter dans ses potentialités. Pour Yann, “l’outil du collaborateur doit être le moins fragmenté et le plus intuitif possible”. En effet, si un collaborateur a 150 applications différentes avec autant d’interfaces, de données et de visuels, il perdra du temps – à apprendre à les maîtriser, comme à les utiliser. Le fait de générer une solution “tout-en-un” ayant une logique, une cohérence, une harmonie, permet un gain de temps énorme pour les collaborateurs… et par capillarité, pour l’entreprise. Le collaborateur doit récupérer l’information, la comprendre, décider, agir et mesurer du bien-fondé des décisions et actions réalisées. Toutes ces phases nécessitent ainsi tout à la fois des outils d’analyse, des outils de transaction, de process management… et de datavisualisation.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Restons en contact! Recevez nos dernières actualités et des éclairages sur les applications métiers personnalisées