Sélectionner une page
Accueil >> Blog >> 4 astuces pour définir des KPIs pertinents

4 astuces pour définir des KPIs pertinents

Définir quels sont les KPIs les plus pertinents pour votre tableau de bord n’est pas toujours chose facile. Même avec un objectif précis en tête, ils paraissent souvent tous pertinents de prime abord. Il convient pourtant de faire des choix. Ne sélectionner que les meilleurs d’entre eux, pour que votre tableau de bord devienne un outil efficace et performant d’analyse et d’aide à la prise de décision.

Découvrez dans cet article des astuces pour faire la meilleure sélection possible des KPIs les plus pertinents, autrement dit, les plus indispensables pour un tableau de bord efficient.

1. KPIs efficaces : quelques caractéristiques

Un bon KPI doit avant tout être :

  • Simple : un bon indicateur de performance doit avant tout être clair, précis et compréhensible par tous les utilisateurs. Les plus utilisés sont souvent issus de simples ratios.
  • Mesurable : un bon KPI doit aussi être facile à mesurer et à contrôler dans le temps. Qu’il soit qualitatif ou quantitatif, le processus de collecte et de restitution des données doit être le plus simple et fluide possible.
  • Exact : les données exploitées doivent être mises à jour régulièrement et vérifiables en permanence. Des données erronées ou obsolètes peuvent complètement fausser la prise de décision.
  • Disponible : privilégiez les KPIs issus de données en temps réel, comme par exemple de la prospection terrain, plutôt que des KPIs annuels tels que ceux liés au bilan comptable, surtout s’il s’agit de prendre des décisions à court terme.

Pour vous donner des exemples concrets, voici quelques illustrations de KPIs marketing :

  • Nombre de leads marketing par canal d’acquisition
  • Pourcentage de leads payés et de leads naturels
  • Nombre de prospects générés par offre
  • Coût d’acquisition client
  • Customer Lifetime Value (CLV)
  • ROI Marketing
  • Etc.

2. Choix des KPIs : faites le en équipe

La ou les équipes qui utiliseront votre tableau de bord utilisent très certainement déjà certains KPIs dans leur travail quotidien. Quoi qu’il en soit, pour sélectionner les meilleurs indicateurs de performance à intégrer, commencez par demander à tous les collaborateurs qui utiliseront le tableau de bord quels indicateurs ils souhaitent pouvoir analyser. Le collectif est déterminant.

Faites une liste de ces indicateurs puis, toujours en équipe, sélectionnez ensemble lesquels sont les plus pertinents pour tous.

3. Indicateurs et objectifs

N’importe quel KPI peut être idéal à intégrer dès lors qu’il répond précisément et directement aux objectifs visés par ce tableau de bord. Par exemple, si vous concevez un tableau de bord mesurant les performances commerciales afin d’ajuster vos stratégies dans ce domaine, un indicateur de performance tel que le taux de transformation donne déjà un aperçu direct des performances de vos équipes commerciales.

D’autres KPIs seront bien sûr nécessaires pour compléter, approfondir et affiner vos analyses. L’idée à retenir dans cet exemple, est qu’il est préférable de choisir vos KPIs après avoir défini précisément les objectifs du tableau de bord, et non l’inverse.

Pour aller plus loin dans notre raisonnement, les indicateurs que vous choisirez doivent être « vivants », c’est-à-dire qu’ils doivent pouvoir entraîner une prise de décision immédiate et un passage à l’action rapide. Notez que « ne rien faire » ou « ne rien modifier » parce que les indicateurs affichent des performances satisfaisantes et en adéquation avec vos objectifs, c’est aussi une prise de décision. À l’inverse, un mauvais indicateur ou un indicateur non pertinent aurait pour effet de « ne pas savoir quoi faire ».

4. KPIs : allez au plus simple

La dernière règle à garder à l’esprit tout au long de votre processus de choix des KPIs à intégrer est d’aller le plus possible au plus simple. Plus vos indicateurs de performance sont simples, mieux, c’est. Il est aussi préférable qu’ils soient les moins nombreux possible.

Less is more… Ainsi, mieux vaut 5 ou 6 KPIs pertinents que 50 ou 60 qu’il sera compliqué d’analyser et de prendre en compte dans leur intégralité. Vouloir mettre trop d’indicateurs est tentant! Cela peut entraîner l’effet inverse de celui désiré, à savoir une prise de décision plus longue et plus difficile.

Si, malgré une sélection drastique, vous vous retrouvez encore avec un trop grand nombre d’indicateurs, peut-être faudrait-il alors revoir vos objectifs. Peut-être vous aurez-vous éventuellement à les diviser en plusieurs sous-objectifs plus précis, pour lesquels plusieurs tableaux de bord devront alors être créés.

Pour résumer, il s’agit donc de sélectionner un nombre le plus restreint possible d’indicateurs qui soient les plus simples possibles, de préférence en équipe. Ils doivent directement répondre aux questions posées par les objectifs fixés en amont, traduire des données récentes et actualisées pour permettre des prises de décision rapides.

En suivant ces quelques astuces et en faisant preuve de rigueur, vous pourrez sélectionner sans difficulté quels sont les indicateurs de performance les plus pertinents pour l’atteinte de vos objectifs!

Chez Values Associates, adorons les KPI! Nous en avons dans toutes nos applications métier. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Restons en contact! Recevez nos dernières actualités et des éclairages sur les applications métiers personnalisées