Sélectionner une page
Accueil >> Blog >> Le No Code : définition et pratiques

Le No Code : définition et pratiques

Quelle est la tendance qualifiée “d’avenir de l’informatique” par Microsoft, en croissance constante depuis la crise sanitaire et qui risque de bouleverser le paysage de la programmation ? Vous l’avez sans doute deviné, il s’agit du No Code. Définition et décryptage de ce nouvel enjeu.

Accessible, ergonomique et simple : qu’est-ce que le No Code ? 

Comme son nom l’indique, le No Code est une manière de développer des solutions informatiques… sans balises ni ligne de code. Ainsi, les plateformes de No Code permettent aux programmeurs et aux non-programmeurs de créer des logiciels. Comment ? Par le biais d’interfaces graphiques permettant à l’utilisateur une configuration sans code, et sans connaissance de la programmation informatique traditionnelle. Selon l’institut de recherches Forrester, le marché des plateformes de développement No-Code atteindra 21,2 milliards de dollars d’ici 2022… contre 3,8 milliards de dollars en 2017. Grâce à lui, il n’est donc plus forcément nécessaire de maîtriser des langages informatiques complexes pour mettre au point une application mobile ou un site internet. Cette tendance pourrait devenir une révolution, et permettre au plus grand nombre de créer leurs propres applications et sites web à moindre frais. 

Caractéristiques d’une révolution informatique

Les plateformes de No Code sont donc accessibles à tous les utilisateurs, même ceux qui ne disposent… d’aucune compétence en informatique. Elles fonctionnent grâce à des modèles définis pour concevoir les applications, et disposent d’une interface utilisateur extrêmement simple. Ainsi, ces plateformes permettent un gain de productivité substantiel pour les entreprises. Elles permettent également de mettre en place des solutions informatiques plus agiles, mobilisables plus rapidement et nécessitant moins de coûts de mise en œuvre. On associe souvent les plateformes de No Code à des solutions informatiques basiques, voire trop simples. Cette idée est fausse : ces plateformes sont devenues extrêmement sophistiquées. Elle peuvent désormais prendre en charge des fonctionnalités variées dans toutes les applications, afin de répondre aux demandes les plus variées. 

Pourquoi est-il en pleine expansion ?

Le No Code n’est pas nouveau : cette tendance existe depuis une petite dizaine d’années. Mais elle a été révélée par la pandémie. Comme le relève le magazine en ligne Korii, les hôpitaux du monde entier ont dû faire face à un défi de taille depuis mars 2020 : comment automatiser le processus permettant aux centrales d’achat approvisionnant les hôpitaux de distribuer de l’équipement médical (masques, respirateurs, lits spécialisés) ?. 

La réponse est venue d’une plateforme de No Code montée en quinze jours . Grâce à cette application, il a été possible de visualiser les endroits où le matériel manquait, puis d’automatiser son envoi et sa réception, sans mobiliser de compétences informatiques particulières. Et ainsi, faire face aux chamboulements induits par une situation sanitaire hors-normes. 

Le No Code, tendance nouvelle pour plus de simplicité

Cette nouvelle manière de coder a enregistré une considérable montée en puissance à la faveur du recours amplifié au télétravail et à la digitalisation. Pour le magazine Forbes, les plateformes de No Code sont une solution extrêmement efficace pour les organisations qui recherchent des solutions rapides et agiles. 

Vous souhaitez vous convertir au No Code, mais ne savez pas par où commencer ? Values Associates a mis au point la plateforme Datalizr. Dédiée aux collaborateurs souhaitant digitaliser leurs activités, Datalizr est une plateforme No code unique pour construire rapidement et de façon sécurisée une application métier. Il est ainsi possible de digitaliser l’ensemble d’un processus, au travers d’une application « end to end » adaptée au contexte spécifique de chaque organisation. Connecteurs, collaboratif, workflows, notifications, reporting, datavisualisation,… tout y est pour digitaliser une activité. Les possibilités de personnalisation couvrent ainsi toutes vos règles de gestion (workflows de validation, alertes, règles métiers, …), les interfaces sur-mesure (charte graphique, zoning, libellé, contenu), les connexions avec votre SI (import/export de données dans différents formats), le multi-langue… Cette solution No Code vous permet ainsi d’être autonomes pour construire et faire évoluer votre application métier. N’hésitez pas à nous contacter !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Restons en contact! Recevez nos dernières actualités et des éclairages sur les applications métiers personnalisées