Sélectionner une page
Accueil >> Blog >> En 2021, quel avenir pour la datavisualisation ?

En 2021, quel avenir pour la datavisualisation ?

2020 a été l’année de l’essor pour la datavisualisation. À la faveur de la pandémie, la dataviz est devenue une partie intégrante de nos quotidiens, en mettant en lumière la progression du Covid-19 pays par pays.

Au delà de son utilité pour cartographier la pandémie, la datavisualisation est une mine d’or pour les entreprises, qui peuvent exploiter ses vertus prédictives. L’année 2021 va-t-elle changer la donne pour la datavisualisation ? Éléments de réponse.

Qu’est-ce que la dataviz ?

Comme nous l’expliquions dans cet article, la datavisualisation est une représentation visuelle permettant de résumer graphiquement des données. Elle s’avère d’une efficacité redoutable pour la compréhension de données complexes… Comme pour la prise de décisions. En effet, le cerveau humain traite une image 60.000 fois plus rapidement qu’un texte. Ainsi, selon Yann Soudy, Associé et expert data au sein de Values Associates, la dataviz est « l’optimisation de l’espace utilisé à des fins d’illustration d’une vérité ». 

La datavisualisation diffère toutefois de sa petite soeur, l’infographie, par son caractère dynamique. Si l’infographie se consomme, la datavisualisation se comprend. Ainsi, l’infographie s’adresse au grand public, quand la dataviz s’adresse généralement plus à un public éclairé – voire expert. La sémantique est, à ce titre, particulièrement parlante. L’infographie est au service de l’info, la dataviz est au service de la donnée.

Quels enjeux pour la datavisualisation en 2021 ?

La datavisualisation a certes effectué une percée marquante dans les médias au cours de l’année écoulée. Mais saura-t-elle trouver la popularité qu’elle mérite, et être enfin présente à grande échelle dans les entreprises et les institutions ?

En 2021, la datavisualisation reste une niche, utilisée par un grand nombre de lecteurs mais adoptée par un nombre restreint de professionnels au quotidien. Ces derniers gagneraient pourtant beaucoup à l’adopter…. « Même la plus pauvre des datavisualisations suscite un effet ‘wahou' », observe Yann Soudy. « Aujourd’hui, plus personne n’est épaté par un tableau croisé dynamique, alors que c’était le cas il y a vingt ans ». Pour se démocratiser, la dataviz doit donc… sortir de sa niche d’utilisateurs.

En 2021, la dataviz finira-t-elle par remplacer le reporting sur excel ?

Grâce à sa capacité à transformer des données complexes en enjeux compréhensibles, la dataviz est utile à tous types de structures et d’activités. Si elle se démocratise, elle pourra parfaitement mettre fin à l’hégémonie des tableaux croisés dynamiques. Mais la datavisualisation est encore trop peu utilisée pour détrôner le géant Excel. En revanche, Excel ira de plus en plus vers la dataviz… 

Aujourd’hui, Excel permet d’intégrer des fonctions de datavisualisation plutôt avancées – dans une certaine limite, toutefois. Selon Yann Soudy, Excel ne représente qu’au plus 1% de la dataviz, et ne permet d’exploiter qu’une fraction limitée des potentialités de la datavisualisation. Le recours à un spécialiste de la dataviz permettra, au contraire, de maximiser les données d’une entreprise.

En 2021, pourquoi faut-il avoir recours à un spécialiste de la dataviz ? 

Lorsqu’il s’agit de reporting, les entreprises ont une solution toute faite : le tableau Excel illisible, empli souvent de chiffres impossibles à mettre en valeur. Cette solution a pour avantage le fait d’être accessible : tout le monde sait remplir un tableau Excel, depuis des dizaines d’années. En revanche, sans le concours de la datavisualisation, il est beaucoup plus difficile de rendre lisible des colonnes de données.

En 2021, le travail sur la donnée est de plus en plus maîtrisé. Les experts de la data font face à deux problématiques : la performance (récupérer la donnée) et le nettoyage. Mais les experts de la data ne sont pas des experts de la visualisation… Ainsi, de nombreux collaborateurs d’entreprises se retrouvent impuissants face à une masse de donnée exponentielle. La datavisualisation leur permettra de produire une synthèse adaptée à chaque situation, et de se concentrer sur leur coeur de métier.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Restons en contact! Recevez nos dernières actualités et des éclairages sur les applications métiers personnalisées